Log in

LE CORONAVIRUS FAIT DES VICTIMES DE RACISTES ANTI-ASIATIQUES

  • Ecrit par Europe1
  • Publié dans Santé
A la une LE CORONAVIRUS FAIT DES VICTIMES DE RACISTES ANTI-ASIATIQUES

Depuis le début de l'épidémie du coronavirus, les personnes d'origine asiatique sont victimes d'une explosion des préjugés racistes à leur égard. Stigmatisées, parfois humiliées sur les réseaux sociaux et dans les transports en commun, elles dénoncent un déferlement de haine à l'encontre de leur communauté.

L’épidémie de coronavirus se propage. Et avec elle, les amalgames et le racisme. Alors que la pneumonie virale atteint désormais un bilan de plus de 100 morts et 4.000 contaminations, la panique gagne les pays du monde et engendre des comportements lourds de préjugés. En France, les personnes d’origine asiatique ont donc dénoncé sur les réseaux sociaux les amalgames dont elles sont victimes depuis le début de l’épidémie. Sur Twitter, avec le hashtag #JeNeSuisPasUnVirus, les témoignages affluent entre regards de travers, insultes dans les transports en commun et blagues de mauvais goût. 

Le cri de colère vient d'une internaute souhaitant rester anonyme. Un hashtag pour "contrer la puanteur raciste ambiante", explique-t-elle dans un long poste relayé sur Twitter. "Il y a un processus de racialisation sur ce virus", dénonce-t-elle. "On sait très bien qu'un virus n'a pas de nationalité."lire la suite ici.

Dernière modification le mercredi, 05 février 2020 08:43