Log in

Pourquoi l’Afrique semble-t-elle épargnée par le COVID19, le professeur Raoult nous donne les raisons (Vidéo)

Avec son traitement à la chloroquine, Didier Raoult a cristallisé moult espoirs et a beaucoup divisé.

En effet, très tôt au cours de la crise du Covid-19, le directeur de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection (situé à Marseille) a annoncé avoir trouvé le "remède-miracle" à même de soigner les patients atteints, malgré une méthodologie plus que contestée.Résultat : l'hydroxychloroquine, dérivé de la chloroquine (habituellement réservée au traitement et à la prévention du paludisme), a connu un engouement inédit, certains scientifiques, politiques et citoyens réclamant son utilisation massive, finalement encadrée en milieu hospitalier par un décret. Mais une grande partie de la communauté scientifique conteste son utilisation, dans l'attente d'études cliniques fiables, mettant notamment en avant les dangers de l'automédication et les nombreux effets secondaires potentiels de ce traitement.Didier Raoult compte autant de détracteurs, qui le définissent comme un "mercenaire irresponsable n'aimant rien tant que se mettre en avant", que de défenseurs, qui le brossent en "Robin des bois venu à la rescousse des sans voix et des sans espoir."

il nous livre à travers cette vidéo, les possibles raisons de la résistance du continent Africain face à cette pandémie qui ravage de monde entier. 

 

Media