Avertissement
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 55795
Log in

Chasse à la chloroquine

  • Ecrit par 
  • Publié dans Actualité

CHASSE A LA CHLOROQUINE

 

Dans son communiqué du 25 mars 2020 le Ministre de la santé Eugène Aka Ouele a estimé que le traitement à la chloroquine n'était pas à exclure en Côte d'Ivoire dans la lutte contre le COVID-19.

 

Cette nouvelle a poussé les ivoiriens à prendre d'assaut les pharmacies, les commerces, les margousiers ( arbre à neem)  pour un seul but, trouver la chloroquine.

 

Le marché de roxy dans la commune d'Adjamé réputé pour sa concurrence déloyale envers les pharmacies draine également du monde.

Effet Coronavirus !

La nivaquine, ce comprimé dosé à 100 milligrammes (de chloroquine ?) vaut de l'or à roxy dans cette crise du COVID-19.

 

Son prix a quintuplé. De 200 francs la plaquette de Nivaquine est passée aujourd'hui à 1000 francs. Le COVID-BUSINESS bat son plein.

 

Interrogé cette revendeuse à accepter de nous répondre en anonyme :" Nivaquine que les gens négligeaient est devenu or à l'heure-là. Moi-même pour avoir un paquet pour revendre c'est palabre".

 

A écouter cette revendeuse, obtenir de la nivaquine aujourd'hui relève du chemin de croix.

 

Dernière modification le jeudi, 02 avril 2020 16:16